Prendre les situations difficiles avec humour

traitement tdah

Avoir le sens de l’humour, lorsqu’on élève des enfants, est essentiel pour tout parent. Les enfants peuvent être une telle source de joie mais ils ont également le don de trouver ces petites failles, ce qui vous tape sur les nerfs, comme personne d’autre. Etre capable de rire de la situation, de vos réactions et parfois de la vie elle-même, soulage. En tant que parent, on fait tous des choses dont on est fier, et des choses « dont on est un peu moins fiers ». Avoir de la compassion pour vous-même dans le second cas, vous permet de rire de vos faiblesses, sans vous accabler. La culpabilité ou les critiques d’autrui transforme souvent de petits incidents en énormes catastrophes. Garder son sens de l’humour, réduit les chances de conflagration.

Donnez l’exemple à vos enfants, en utilisant un ton qui amène à la foi de la légèreté, fixe des limites claires et permet l’expression de soi dans les situations difficiles. Par exemple, lorsque les enfants vous parlent de manière irrespectueuse et colérique avant d’aller se coucher, vous avez le choix. Vous pouvez répondre avec colère : « C’est toujours pareil avec toi. Va dans ta chambre, je ne veux plus t’entendre. » Ou vous pourriez essayer de commencer avec : « Celui qui se couche avec le cœur colérique, se lèvera avec la colique ». La première option jette de l’huile sur le feu ; la seconde calme le jeu. Si votre fils adolescent monte en voiture avec vous, branche son téléphone et met la musique rap qu’il sait que vous détestez tant, vous pouvez lui dire qu’il est égoïste, qu’il vous fatigue, tout en débranchant son téléphone. Ou, vous pouvez apprendre certaines des paroles de ses chansons préférées, et le surprendre en vous mettant à chanter. Cela changera certainement la dynamique habituelle dans la voiture, et vous fera tous les deux sourire. Vous gérez ainsi vos propres réactions grâce à l’humour et ne réagissez plus négativement. Vous utilisez la maîtrise de soi et la créativité pour prendre du recul par rapport à vous-même, vos réactions et la situation ; et vous agissez sur les interactions pénibles et violentes en introduisant de la légèreté. En plus d’apprendre à vos enfants un outil d’adaptation efficace, vous vous sentirez mieux et eux aussi.